Comment prendre la parole de façon percutante sur Linkedin ?

5 mars 2021

Publier sur Linkedin c’est, sans nul doute, bénéficier d’un réseau social phare de la communication BtB.

Impossible aujourd’hui de passer à côté, pour réseauter, trouver de nouvelles opportunités commerciales, ou simplement chercher un emploi.

Encore faut-il maîtriser les codes de ce réseau social pour être visible au milieu de la jungle d’informations diffusées sur nos fils d’actualités.

Pour arriver à prendre la parole de façon percutante sur Linkedin, il faut comprendre les codes imposés par son algorithme et identifier tous les formats mis à notre disposition .

Décrypter l’algorithme de Linkedin

Pour comprendre comment sera diffusée votre publication, il faut comprendre ce qu’attends l’algorithme de Linkedin.

La viralité de votre contenu passera par les mailles du filet de Linkedin.

L’infographie ci-dessous de www.tiz.fr résume assez bien les étapes par lesquelles passe votre publication :

  1. Lorsque vous publiez un contenu, Linkedin analyse sa qualité. A ce stade là, retenez qu’il vaut mieux éviter de partager des liens externes car Linkedin n’apprécie pas que l’on sorte de sa plateforme.
  2. Votre publication est alors montrée à un échantillon de vos relations.
  3. Linkedin va suivre ce qui se passe, dans les 1ers instants (certains évoquent 1 heure) au niveau des interactions.
  4. A priori le commentaire aurait une valeur plus importante, c’est ce qu’il faut viser si vous souhaitez que votre publication soit montrée au plus grand nombre.

Si les interactions se multiplient, alors la publication sera montrée à plus de personnes.

A contrario, si elle ne génère que peu d’interactions, il y a de fortes chances pour qu’elle s’éteigne très vite.

Depuis mai 2020, Linkedin a effectué un changement majeur dans son algorithme, l’article de IntoTheMinds, l’explique en détail .

Voici en résumé ce qui l’en ressort :

Il s’agit du fameux « Dwell time » ou le temps passé à consulter une publication.

Linkedin considère que si une personne s’arrête sur votre publication, c’est qu’il y trouve un intérêt.

Une nouvelle façon de construire ses prises de parole qui va impliquer de susciter suffisamment d’intérêt pour que les personnes prennent le temps de lire vos publications.

En résumé :

  • Évitez de publier 2 fois coup sur coup : Linkedin aurait tendance à baisser votre visibilité de la première publication
  • Les images feraient réagir plus et plus vite qu’un article ou une vidéo
  • Adopter des visuels de bonne qualité, en haute résolution
  • La phase d’analyse des 1ères interactions a lieu dans l’heure suivant la publication, publiez donc à la bonne heure !
  • Interagir plutôt avec des commentaires (plutôt qu’un like ou un partage) et cherchez à obtenir des commentaires sur vos publications
  • Ne pas utiliser de liens sortants

Les différents formats de publications sur Linkedin

Pour commencer, reprenons les bases, à quoi ressemble une publication type sur Linkedin ?

Il se compose à peu près de la sorte :

  • Un texte avec une accroche qui donne envie aux visiteurs de s’attarder sur votre publication
  • Des mentions : le fait de citer une personne ou une entreprise en particulier. La personne reçoit alors une notification et son nom apparaît en bleu et devient cliquable.
    Pour mentionner quelqu’un il vous suffit de commencer par @prénom nom ou @nom de l’entreprise
  • Des hashtags : entre 4 à 6 max
  • Un visuel ou une vidéo ou un document pdf

Ensuite, voici les principaux formats de prises de parole sur Linkedin :

Et oui pour commencer, voici une façon simple de vous manifester auprès de votre réseau.

  • Interagir avec leurs publications : par une réaction, un commentaire ou un partage :
  • Une autre façon de prendre la parole est de partager à votre réseau le contenu produit par d’autres :

Nous vous conseillons de toujours partager en commentant ce partage, en expliquant en quoi cette publication revêt un intérêt particulier pour vous ou pour votre réseau.

Ci-dessous un exemple de visibilité entre une publication partagée avec un commentaire, et une simplement partagée :

  • Le partage de vidéo :

Il est indispensable de partager ses vidéos en « natif », c’est à dire que vous devez importer vos vidéos directement depuis Linkedin, et non pas un lien externe vers une autre plateforme vidéo comme Youtube

  • Le partage de contenus en format slides (PDF)

C’est un format qui connaît un grand succès ces derniers temps. En effet le fait de devoir défiler des visuels en format « slides » permet aux visiteurs de passer du temps sur votre publication … donc désormais vous avez compris … de faire « plaisir » à l’algorithme !

Pour cela il vous suffit de sélectionner le format « document » lorsque vous créez votre publication :

Vous pourrez alors télécharger un document au format PDF qui s’affichera ensuite en lecture feuille à feuille.

Et enfin, même si c’est contraire aux préconisations de l’algorithme, vous pouvez toujours partager un article externe.

Pour cela, voici une solution afin de contourner cette problématique. Elle consiste à mettre le lien de l’article en commentaire de votre publication. Ainsi les personnes intéressées par la lecture de l’article pourront y accéder alors que le corps de votre publication ne contient pas de lien externe. Malin !

Focus sur les Hashtags Linkedin

Les hashtags sont des mots clés permettant de catégoriser votre publication.

Lorsque vous saisissez un mot clé important avec le # celui-ci devient cliquable.

Il bénéficie donc d’une plus grande visibilité car votre publication se retrouve dans un fil d’actualité contenant toutes les publications avec le même mots-clés.

De plus en plus de personnes s’abonnent à des hashtags pour effectuer leur veille, vous aves donc de forte chance de toucher des personnes au delà de votre réseau.

Nous vous conseillons d’en mettre entre 4 et 6 à la fin de votre texte.

Quand publier et à quelle fréquence sur Linkedin ?

Alors une réponse très claire : ça dépend !!

Une grande majorité s’accorde à dire qu’il vaut mieux publier les mardis, mercredis et jeudis, en prenant soin d’éviter le week-end.

Les meilleurs heures seraient : entre 10h et 11h30 le matin et entre 15h et 17h l’après-midi.

Le mieux est encore d’effectuer des tests, le matin de bon heure peut être intéressant lorsque les personnes sont dans les transports en commun, ou entre midi lors de la pause déjeuner.

Pour ce qui est de la fréquence, nos préconisations sont de publier au moins 2 fois par semaine depuis une page Linkedin et tous les jours depuis un profil.

Quand on dit tous les jours, c’est aussi et surtout de l’interaction avec les publications de votre réseau.

En conclusion :

TEST AND LEARN : analyser vos statistiques régulièrement

  • Tester les différents formats
  • Essayer de publier à différents jours et heure de la semaine
  • N’oubliez pas de mentionner les personnes
  • Utilisez la fonctionnalité des hashtags pour booster votre visibilité
  • Soyez authentique !!!
  • Adoptez une fréquence de publications régulière (2 prises de paroles par semaine pour une page et tous les jours depuis un profil)

Cet article fait suite à un webinaire animé par ,Prescilia Lakehal, fondatrice de La vie en résô, le 5 mars 2021.

Lors de ce webinaire, Laetitia Jauze, chasseur immobilier, a partagé son témoignage sur l’utilisation du storytelling pour apporter de la valeur à ses prises de parole.

Après avoir hésité à mettre une touche personnelle à ses propos sur un réseau social très orienté pro, elle a décidé de partager avec son audience les expériences vécues avec ses clients, en y apportant parfois la touche d’humour qui la caractérise.

Ses conseils :

  • Bien partir de ses objectifs sur ce réseau social et des cibles prioritaires à atteindre
  • « Assumer » son style, quitte parfois à lancer des débats.
  • Apporter plus de valeurs et adapter ses propos en fonction des retours
  • Et surtout tester pour voir ce qui fait réagir votre audience.

D’autres articles qui pourraient vous intéresser…

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

On booste vos réseaux sociaux ?

5 + 3 =