Backstage : les étapes pour entreprendre

18 août 2022

Vous avez l’idée … ou pas.

Une seule chose dont vous êtes sûr, vous allez ENTREPRENDRE !!

En quête de liberté, vous souhaitez être votre propre patron.

Comment passer de l’envie à la création d’entreprise ?

Comment faire grandir sa petite entreprise ?

 

Entretien d’une entrepreneure au parcours particulier : Prescilia Lakehal, fondatrice de La vie en résô.

 

Dites-nous quel a été votre parcours avant de devenir cheffe d’entreprise ?

J’ai créé La vie en résô il y a bientôt 4 ans (le 7 septembre 2018).

Pendant environ quinze ans j’ai occupé divers postes liés à la communication et au marketing au sein d’un très grand groupe.
J’ai beaucoup réfléchi au sens de mon travail et aux bénéfices qu’il apportait aux autres et à moi-même…

J’ai aussi eu un engagement public pendant 6 ans. Une expérience qui m’a beaucoup occupé mais qui m’a surtout permis d’avoir plus confiance en moi, de grandir.

Et puis, j’ai voulu faire autre chose. Je ne voulais pas d’un nouveau job salarié par crainte de m’ennuyer ou d’entrer dans un nouvelle routine.

Certains diront que je réfléchis beaucoup, que j’aime remettre en question les acquis… C’est parfaitement vrai ! Mais cette fois, j’ai décidé de me faire accompagner pour trouver ma voie, mon sens

Pourquoi avoir choisi de vous faire accompagner pour réfléchir à la suite de votre carrière ?

Entreprendre ne s’improvise pas, on peut être un super expert de son sujet mais être totalement nul en prospection commerciale … et pire en comptabilité !

De nombreuses structures ou coachs proposent des accompagnements à la création d’entreprise. C’est une source de soutien non négligeable.

Pour moi, ce qui ne devait être au départ qu’un complément d’activité est devenu un job à part entière ! Il m’a fallu un regard extérieur pour m’en rendre compte et me donner confiance.

J’étais enfin prête à me lancer dans le grand bain de l’entrepreneuriat !

Comment avez-vous trouvé vos clients ?

Au début, il a fallu passer les périodes de doutes.

Avoir son premier client, c’est bien. Mais comment faire pour trouver les suivants ?

Pour moi la réponse est sans appel : le réseau, le réseau, le réseau !

Et quand je parle de réseau, j’évoque le réseau physique. Les réseaux sociaux sont aussi importants, mais parallèle ou en complément !

 

D’abord, je suis allée à la rencontre de personnes de mon environnement proche.
Puis, j’ai décroché des rendez-vous.
J’en ai profité pour demander des conseils aux personnes qui s’étaient lancées avant moi.
Et j’ai présenté mes offres.

Au fur et à mesure des retours je les ai affinées et je les fait encore évoluer aujourd’hui.

Après avoir passé l’étape de recommandation de mon réseau de 1er cercle, j’ai maintenant des demandes de personnes bien plus éloignées ce qui me rend très fière !

 

Comment avez-vous créé vos offres ? Etes-vous partie d’une page blanche ?

Cette étape n’a pas été compliquée pour moi.

Puisque j’étais déjà en charge des réseaux sociaux dans mon ancien travail, je suis partie de ce que je savais déjà faire.

Dans les grandes lignes, j’avais structuré mon job selon 3 axes :

    • Construire une stratégie avant de faire quoi que ce soit sur les réseaux sociaux
    • Les animer en se tenant toujours informé des tendances
    • Former le réseau de distribution (c’était des agents d’assurances indépendants)

Et avec l’expérience des premiers clients, j’ai affiné petit à petit mes prestations.

L’objectif principal est d’accompagner les autres entrepreneurs à avoir une communication digitale qui fait sens, je me base donc sur leurs retours pour répondre concrètement à leurs besoins.

Par exemple, j’ai récemment proposé un audit gratuit d’1/2 heure qui a donné naissance à une prestation sur-mesure, à mi-chemin entre l’autonomie et l’accompagnement.

Cette offre répond directement au constat que certaines petites entreprises n’ont pas les moyens de payer des audits stratégiques trop coûteux.

Elles n’ont pas non plus les connaissances ou les ressources pour bâtir leur stratégie de contenu seule.

Pour construire ses premières offres, je dirai simplement : « Partez de ce que vous savez faire, de votre expertise, que vous allez transmettre à d’autres ou qui va les aider à décoincer des situations et les faire progresser. »

Comment continuez-vous à développer votre business ?

On parle beaucoup de start-up, de scale-up…

Définition scale-up : ce terme anglo-saxon indique un changement d’échelle d’une entreprise, grâce à une stratégie d’accélération de la croissance, en particulier à l’international. En règle générale, il s’applique aux jeunes pousses déjà sorties du statut de start-up mais qui n’ont pas encore atteint celui de Licorne.
Source BPI-France

L’opérationnel a très vite pris une part importante de mon travail. Je m’éloignais petit à petit de la partie stratégique et avais l’impression de stagner.

J’ai donc décidé d’embaucher un premier salarié.

Pour moi, le choix d’un alternant s’est fait de manière très naturelle puisque je donne des cours dans des grandes écoles qui forment des jeunes aux métiers du digital en alternance.

Et puis je souhaitais un regard plus jeune sur mon activité.

Les réseaux sociaux sont en perpétuelle évolution, les utilisateurs sont de tous âges et j’aime que mon équipe puisse comprendre toutes les générations.

 

Je lui ai confié des comptes clients. Grâce à cela, j’ai eu plus de temps pour développer mon entreprise, créer de nouvelles offres… et continuer de grandir !

A la rentrée 2022, c’est donc une deuxième alternante qui rejoindra l’équipe.

Ainsi, je donne raison à ma comptable préférée : « il faut toujours avoir un salarié d’avance ! »

L’arrivée de cette deuxième salariée me permet de créer une nouvelle gamme de produit : les formations en ligne.

La première formation sera consacrée à LinkedIn.

 

 

Apprendre à déléguer pour continuer sa croissance

Nous sommes experts des réseaux sociaux et pourtant j’ai choisi de déléguer la partie communication des formations en ligne.

D’autres postes tels que la comptabilité, l’informatique (et ce depuis quasiment le début de l’aventure entrepreneuriale !) sont aussi délégués à des spécialistes.

Ce choix de confier des parties de son activité est indispensable pour dégager du temps afin de développer son entreprise.

 

 

Aujourd’hui, La vie en résô peut aider les petites et moyennes entreprises à grandir en s’occupant de leur communication digitale.

L’animation des réseaux sociaux prend du temps.

Se maintenir au courant des dernières pratiques pour rester efficace demande une expertise particulière.

Confiez-nous vos réseaux sociaux et restez concentré sur votre cœur de métier et votre développement stratégique !

D’autres articles qui pourraient vous intéresser…

Aucun résultat

La page demandée est introuvable. Essayez d'affiner votre recherche ou utilisez le panneau de navigation ci-dessus pour localiser l'article.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

On booste vos réseaux sociaux ?

10 + 7 =